Dynamic-Mess.com


"The world is a dynamic mess of jiggling things..."

Introduction à la gestion sémantique des versions de logiciels

Article posté le 05-03-2014 dans la catégorie Développement

La gestion sémantique de versions, aussi appelée gestion de numéros de versions - ou semantic versioning ou encore SemVer -, est un procédé qui permet d'attribuer un numéro unique à une version de l'application.

La règle de base à comprendre est que chaque version publiée de l'application possède un numéro unique. Si vous faites ne serait-ce qu'une seule modification, vous devez lui attribuer un nouveau numéro. On appelle cela le "versioning", bien qu'aujourd'hui on utilise généralement le "versioning étendu". 

1- Le modèle utilisé

Le versioning étendu utilise un modèle X.Y.Z :

Version majeure

Exemple : Version 1.Y, 2.Y etc.

Il s'agit d'une profonde modification d'une application ou d'un API, notamment l'ajout/modification/suppression de fonctionnalités importantes. Dans le cas d'un API, il s'agit de modifications qui le rendent incompatible avec la version précédente.

Version mineure

Exemple : Version X.1, X.2 etc.

Il s'agit de modification mineure. L'ajout/modification de fonctions secondaires. Dans le cadre d'un API, celui-ci reste compatible avec la version précédente.

Révision

Exemple : Version X.Y.1, X.Y.3

Dans ce cas il s'agit de corrections de bugs de la version précédente.

2- Quelques règles

Le développement et la programmation sont des processus scientifiques qui requièrent rigueur et discipline. Si vous souhaitez que tout se passe bien et ne devienne pas un cauchemar au fur et à mesure que votre application grandit, que vous utilisez des dépendances ou publiez des API, voici quelques règles a respecter :

3- Le cycle de vie de l'application

Concernant le cycle de vie de votre développement et notamment les versions de pre-release, voici l'essentiel à retenir :

 


Cet article vous a plu? Découvrez d'autres articles


Tweet
comments powered by Disqus