Dynamic-Mess.com


"The world is a dynamic mess of jiggling things..."

L'espace, le temps et la lumière

Article posté le 15-05-2014 dans la catégorie Physique

Titre vague et abstrait. Pourtant nous allons voir quelques généralités qui vous permettront peut être, de voir le monde qui vous entoure d'un oeil différent.

Saviez-vous que la lumière peut être ralentie, déviée, voire stoppée? C'est une notion qui suprend, principalement quand on explique que la lumière possède des particules, les photons, qui avancent à une vitesse de 300.000 km/s, peut être comme les ondes radios, bloquée. C'est ce qu'il se passe par exemple à proximité d'un trou noir.

S'il sont si noirs, c'est que justement leur gravité (un trou noir est une étoile qui en fin de vie s'est effondrée sous sa propre masse) fait qu'elle attire tout : planètes, étoiles, ondes radios, même la lumière ne peut leur résister. C'est pour cela que l'on a du mal à les distinguer. Si on envoyait un astronaute à proximité d'un trou noir, il arriverait un moment où l'on ne pourrait plus communiquer car les ondes radios seraient attirées par le trou noir en question. Et le pauvre finirait déchiqueté. Il en serait de même pour la Terre ou le soleil si un de ces "monstres du cosmos" (Morgan Freeman) passait trop près. Les trous noirs sont ce que l'on appelle des "singularités" : des zones très rares au delà de la portée de la science, c'est à dire que les règles usuelles de la physique ne s'y appliquent pas, par exemple, le temps s'y arrête.

Le temps? Le temps? Mais qu'est ce que le temps?

Le lapin d'Alice au pays des merveilles aurait bien du mal à avaler le définition du temps.

Si je vous disais que quand vous regardez quelqu'un passer devant vous, vous regardez dans le passé? Tout simplement car la lumière a une vitesse finie. C'est d'ailleurs une manière théorique "d'effacer le passé" : rendre une vitesse infinie à la lumière, car nous voirions alors en temps réel. En effet, ce que nous voyons, c'est que nous captons la lumière émise ou réfléchie par l'objet en question, donc dans le passé.

Cette notion fait parfois tourner la tête. Quand nous regardons l'étoile Sirius, qui se trouve à huit années lumières (unité de distance et non de temps), nous la voyons telle qu'elle était il y a 8 ans. Un autre exemple? Imaginez une espèce vivante extra-terrestre très intelligente qui non seulement a développé un mega-télescope, mais en plus l'a braqué sur notre Terre... Que voit-on de là bas ? Le passé! Et si par exemple cette civilisation supposée se trouve à 65 millions d'années lumières de la Terre, ils ne voient pas d'êtres humains, mais des dinosaures! "Rien à signaler d'intéressant là bas, juste des gros lézards". Enfin, un autre exemple : si le soleil "s'éteignait" comme une ampoule qui claque, nous aurions de la lumière pendant encore 8 minutes environ.

Je vous ai parlé de la notion de regarder dans le passé. C'est particulièrement intéressant. Car c'est une des facettes de la science que n'aiment pas trop les croyants, du moins ceux qui pensent que le monde a été créé il y a 5000 ans. En effet, nous aussi, avec nos téléscopes, nous regardons dans le passé. Nous regardons loin, en scrutant le fond du cosmos, aussi loin que nous le permettent nos technologies, nous voyons le début de l'univers... Fascinant.

Quelques faits, à le mesure de l'homme, qui peuvent vous donner le vertige :

Ce qu'il faut retenir :


Tweet
comments powered by Disqus